Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le.blog.catholique.de.Véronique (Blog personnel)

Articles avec #france-ste jeanne d'arc

Covid19 - Pour la vérité - La généticienne Alexandra Henrion-Caude nous dit tout (vidéo censurée sur YouTube)

18 Janvier 2021, 22:32pm

Publié par Véronique

En juillet dernier, la généticienne Alexandra Henrion-Caude a accordé une interview à TVLibertés particulièrement remarquée. En ce début d’année 2021, l’heure est à la mise à jour. Un an après le début de la crise du Covid, où en sommes-nous réellement ?

Alors que les médias multiplient les controverses avec des médecins en situation de conflit d'intérêts, le vrai débat scientifique a lieu loin des caméras. Alexandra Henrion-Caude revient pour TVLibertés sur les données dont on dispose à ce jour, sur les grands sujets qui occupent - et inquiètent souvent - les Français.

Pour suivre Alexandra Henrion-Caude :
Chaîne Youtube d’Alexandra Henrion-Caude : youtube.com/channel/UCTxYSPgubQIfz7Q5EpJ5Mrw

 

Compte Twitter d’Alexandra Henrion-Caude :
twitter.com/CaudeHenrion?s=20

et avec le Collectif Reinfo Covid
reinfocovid.fr

************************************************************************************

Sources :
Article CNRS sur l’origine du Covid du 27 octobre 2020 :
lejournal.cnrs.fr/articles/la-question-de-lorigine-du-sars-cov-2-se-pose-serieusement

Communiqué de presse de l’Académie de Médecine du 11 janvier 2021 :
academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2021/01/21.1.11-Espacement-des-2-injections-de-vaccin.pdf

Déclaration de Great Barrington le 4 octobre 2020 :
gbdeclaration.org/la-declaration-de-great-barrington/

Le caractère asymptomatique dans le Covid 19 en Chine : pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/33219229/

Particules infectieuses de grippe chez les vaccinés contre la grippe : pnas.org/content/115/5/1081

Pharmacovigilance sur le site de l'ANSM :
ansm.sante.fr/Dossiers/COVID-19-Vaccins/Suivi-hebdomadaire-des-cas-d-effets-indesirables/(offset)/5

Etude Consentement éclairé sur les risques de formes graves de Covid 19 induit par la vaccination:
onlinelibrary.wiley.com/doi/epdf/10.1111/ijcp.13795

L’ARN peut-elle se transformer en ADN ? francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/vaccin/vaccin-contre-le-covid-19-la-prix-nobel-emmanuelle-charpentier-a-t-elle-dit-que-l-arn-a-pour-but-de-modifier-l-adn_4245215.html

Protocole Pfizer (146 pages)
:
pfe-pfizercom-d8-prod.s3.amazonaws.com/2020-11/C4591001_Clinical_Protocol_Nov2020.pdf

Effets secondaires du vaccin Pfizer recensés par la FDA
fda.gov/media/143557

Protestations en Afrique du Sud contre le vaccin Covid-19
:
Bloomberg : youtube.com/watch?v=fCgbUyxXhAM
Reuters : youtube.com/watch?v=09PASKB3sgU

Article d’Alexandra Henrion-Caude sur le projet de loi bioéthique valeursactuelles.com/clubvaleurs/societe/letat-le-nouveau-geniteur-de-nos-enfants-124941

Retrouvez-nous sur :
tvlibertes.com/
facebook.com/tvlibertes/
twitter.com/tvlofficiel?lang=fr

SOURCE

Voir les commentaires

Le 17 janvier 1871, la Vierge Marie apparaît à Pontmain (Mayenne)

16 Janvier 2021, 18:10pm

Publié par Véronique

Apparition de Pontmain : le jour où Marie sauva l'Ouest

de la France de l’invasion prussienne

Le 17 janvier 1871, la Vierge Marie apparaît à Pontmain (Mayenne) : "Mais priez mes enfants !", lance-t-elle à Eugène, Joseph, Françoise et Jeanne-Marie, âgés de 9 à 12 ans.
Pendant plus de trois heures, les enfants prièrent avec la Sainte Vierge.

Voir les commentaires

Présentation du livre "Marie et la France : un lien extraordinaire à redécouvrir"

15 Janvier 2021, 22:01pm

Publié par Véronique

Pour commander ce petit livre, rendez-vous sur : http://MarieetlaFrance.com
 
Qui peut nier que les racines de la France plongent profondément dans les fonts baptismaux de Reims ? Au cours de l’Histoire, le Ciel n’a eu de cesse de parler aux Français de mille manières, en leur signifiant le lien très spécial qui unit leur beau pays à la Vierge Marie. Ce livre en propose une courte synthèse. Vous pourrez faire découvrir la richesse de l’héritage chrétien de la France, et les fondements de la vocation mariale de la « Fille aînée de l’Église ».
Si le 15 avril 2019 un incendie s’était déclaré dans une autre cathédrale, cela n’aurait peut-être pas suscité une grande émotion. Et si les flammes avaient ravagé l’Arc de Triomphe ou un autre grand monument parisien, il n’y aurait pas eu beaucoup de réactions non plus. Mais l’incendie de Notre-Dame de Paris a bouleversé la France et le monde. Pourquoi ? Parce qu’il s’agit de Marie et de la France et que ce sujet particulier touche à ce qu’il y a de plus fondateur et de plus profond dans nos racines. Cela touche à l’âme de notre pays.
Redécouvrons donc notre passé & construisons l’avenir !
Notre pays affronte de grands défis : perte de la foi, civilisation en crise, société éclatée, culture de mort, économie dans le rouge, islam conquérant, … Si humainement il n’y a pas beaucoup de raisons d’être optimiste, il en va autrement divinement, car « le Royaume de France est le royaume de Marie ». Aujourd’hui comme hier, la France est consacrée à la Mère de Dieu qui ne nous abandonnera jamais, quels que soient nos reniements et nos chutes. Si nous crions vers elle, elle nous secourra ; si nous revenons à elle, elle nous ramènera au Christ.
Ensemble, « Prenons Marie chez nous » !
Comme saint Joseph (Mt 1,20) et saint Jean (Jn 19,27), nous sommes aujourd’hui invités à « prendre Marie chez nous » par la prière, la formation, la consécration, la mission et l’accueil d’une statue de la Vierge Marie au cœur de notre foyer. Chacun peut s’engager à son niveau, pour que la Vierge Marie devienne toujours plus la Reine de nos cœurs, de nos familles et de notre pays.
 
N'hésitez pas à acheter, à lire et à diffuser largement ce petit livre
Il suffit pour cela de cliquer sur : http://MarieetlaFrance.com

Voir les commentaires

Les forces de l'ordre pourront ficher les convictions "religieuses"

6 Janvier 2021, 12:13pm

Publié par Véronique

Les forces de l'ordre pourront ficher les convictions "religieuses"

Le Conseil d’État a validé ce lundi 4 janvier trois décrets permettant l’élargissement des fichiers de renseignement. Ces derniers pourront désormais faire mention des "opinions politiques" mais aussi des "convictions philosophiques et religieuses" et de "l'appartenance syndicale".

La police et la gendarmerie pourront bel et bien ficher les opinions politiques, les convictions « religieuses et philosophiques », les appartenances syndicales ainsi que les données de santé au nom de la sûreté de l’État, a confirmé ce lundi 4 janvier le Conseil d’État saisi en référé par plusieurs syndicats dénonçant « le spectre de Big brother en 2021 ».

Dans le détail, les décrets publiés le 4 décembre, après un avis favorable du Conseil d’État, autorisent les forces de l’ordre à faire mention des « opinions politiques », des « convictions philosophiques et religieuses », et de « l’appartenance syndicale » de leurs cibles, alors que les précédents textes se limitaient à recenser des « activités ». Identifiants, photos et commentaires postés sur les réseaux sociaux y seront aussi listés, tout comme les troubles psychologiques et psychiatriques « révélant une dangerosité particulière ». Outre les personnes physiques, les « personnes morales » telles que les associations, sont également visées.

Vers un délit d’opinion ?

Ces décrets portent sur trois fichiers : le Pasp (Prévention des atteintes à la sécurité publique) de la police, le Gipasp (Gestion de l’information et prévention des atteintes à la sécurité publique) des gendarmes, et l’EASP (Enquêtes administratives liées à la sécurité publique) utilisé avant le recrutement de fonctionnaires sur des postes sensibles. Début novembre, 60.686 personnes étaient inscrites au Pasp, 67.000 au Gipasp et 221.711 à l’EASP, selon le ministère de l’Intérieur.

Jusqu’à présent limités aux hooligans et manifestants violents, ces fichiers vont désormais recenser les données des personnes soupçonnées d’activités terroristes, ou susceptibles « de porter atteinte à l’intégrité du territoire ou des institutions de la République ». Une notion qui apparaît, pour beaucoup, particulièrement « floue » et qui laisse planer le spectre d’un « délit d’opinion ».

SOURCE

Voir les commentaires

Covid19 - Pour la vérité - Un médecin évoque le protocole du Pr Raoult pour soigner Mr Emmanuel Macron atteint du Covid19

19 Décembre 2020, 13:29pm

Publié par Véronique

Page spéciale Covid sur ce blog

(Lien)

Voir les commentaires

Covid19 - Pour la vérité - Charlotte d'Ornellas ironise sur le dîner polémique d'Emmanuel Macron : « On va tous organiser des dîners de travail le soir de Noël, on pourra enfin être avec toute la famille réunie ! »

19 Décembre 2020, 13:27pm

Publié par Véronique

Page spéciale Covid sur ce blog

(Lien)

Voir les commentaires

Covid19 - Pour la vérité - Le Pr Perronne démis de ses fonctions en raison de ses propos jugés « indignes » - Pr Christian Perronne : "Moderna, Pfizer, ce ne sont pas des vaccins, c'est de la thérapie génique"

19 Décembre 2020, 13:15pm

Publié par Véronique

Page spéciale Covid sur ce blog

(Lien)

Voir les commentaires

Covid19 - Pour la vérité - L’opération de vaccination à l’échelle mondiale est une expérience « in vivo » supportée par « Big data »!

19 Décembre 2020, 12:49pm

Publié par Véronique

Covid19 - Pour la vérité - L’opération de vaccination à l’échelle mondiale est une expérience « in vivo » supportée par « Big data »!

La société de « big data » Palentir, qui utilise les mégadonnées et l’intelligence artificielle, a signé un contrat avec l’administration Trump  pour traquer chaque vaccin qui sera injecté à des millions d’Américains. Le responsable Moncef Slaoui a déclaré que ce suivi individualisé avait pour objectif la pharmacovigilance (surveillance des effets post-vaccinaux et de la 2ème dose) et que ce suivi serait effectué pendant 24 mois en tant qu’essais cliniques de phase 4 (les vaccinés seront des cobayes dans un laboratoire in vivo!).

https://www.sciencemag.org/news/2020/09/leader-us-vaccine-push-says-he-ll-quit-if-politics-trumps-science-approval-process

Intéressant et troublant de noter que la société Palentir travaille pour la communauté du renseignement des États-Unis, notamment pour la NSA, la CIA et le FBI, pour différents acteurs du système de défense américain, comme les US Marines, l’US Air force et les Opérations spéciales, et pour plusieurs services de police comme le NYPD, le LAPD et la Direction générale de la Sécurité intérieure française…

Oracle, gestionnaire de logiciels et de systèmes de mégadonnées, est un partenaire d’affaire de longue date de la NSA et de la CIA. La société de « big data » Oracle a elle aussi décroché un lucratif contrat avec l’opération « Warp speed ».

Lire la suite ICI

SOURCE

Voir les commentaires

Covid19 - Pour la vérité - Sans vaccin, le professeur Philippe Juvin envisage "1 à 10 épisodes de reconfinement" jusqu'à mars 2022

19 Décembre 2020, 12:44pm

Publié par Véronique

Page spéciale Covid sur ce blog

(Lien)

L'art et la manière de nous préparer à la vaccination obligatoire

Voir les commentaires

Covid19 - Pour la vérité - Vaccination SARS-CoV-2 : le Dr Wodarg et le Dr Yeadon disent stop !

19 Décembre 2020, 12:27pm

Publié par Véronique

Page spéciale Covid sur ce blog

(Lien)

 

Covid19 - Pour la vérité - Vaccination SARS-CoV-2 : le Dr Wodarg et le Dr Yeadon disent stop !

La vaccination ne serait-elle pas le long fleuve tranquille escompté par les grands laboratoires et les gouvernements ?

Deux médecins de premier plan, le Britannique Mike Yeadon et l'Allemand Wolfgang Wodarg, ont lancé un appel à la suspension des études sur les vaccins SARS-CoV2. Ils l'ont adressé à l'Agence européenne du médicament et joignent à leur demande une pétition qu'ils appellent les Européens à signer. 

Ancien vice-président et directeur scientifique de Pfizer, le docteur Michael Yeadon s'était distingué par des propos très critiques à l'égard des tests PCR.

Le Dr Wodarg, ancien parlementaire (social-démocrate), propose sur son site les explications sur sa démarche, ainsi que le texte complet (PDF, en anglais) et un modèle de courriel à envoyer aux autorités pour ceux qui soutiendraient cette requête (lien à la fin de l'encart).

Nous reproduisons ci-après son communiqué.

En collaboration avec l'ancien directeur de recherche de Pfizer Dr. Michael Yeadon, j'ai soumis une demande à l' EMA, l'Agence européenne du médicament, qui est responsable de l'approbation des médicaments à l'échelle de l'UE, le 1er décembre 2020 pour la suspension immédiate de toutes les études sur le vaccin SARS-CoV-2, en particulier l'étude de BioNtech / Pfizer à BNT162b (numéro EudraCT 2020-002641-42).

Nous exigeons que les études - pour protéger la vie et la santé des personnes testées - ne se poursuivent que lorsqu'un concept d'étude est disponible, adapté pour répondre aux préoccupations de sécurité considérables exprimées par de plus en plus de scientifiques bien connus contre le vaccin et la conception de l'étude, Prendre en compte.

En tant que pétitionnaires, nous exigeons, d'une part, qu'en raison du manque de précision connu du test PCR dans une étude sérieuse, le séquençage dit de Sanger soit utilisé. C'est le seul moyen de faire des déclarations fiables sur l'efficacité d'un vaccin contre Covid-19. Sur la base des nombreux tests PCR différents de qualité très différente, ni le risque de la maladie ni un éventuel bénéfice vaccinal ne peuvent être déterminés avec la certitude nécessaire. Pour cette seule raison, de tels tests de vaccins sur des humains sont en soi contraires à l'éthique.

De plus, nous exigeons qu'il soit préalablement exclu que les risques connus des études précédentes, dont certains proviennent de la nature des virus corona, puissent avoir des effets dangereux. Nos préoccupations portent notamment sur les points suivants:

La formation d'anticorps dits « non neutralisants » peut conduire à une réaction immunitaire excessive, en particulier lorsque les sujets testés sont confrontés au vrai virus « sauvage » après la vaccination. Cette soi-disant amélioration dépendante des anticorps, ADE, est connue depuis longtemps par des expériences avec des vaccins corona chez le chat. Au cours de ces études, tous les chats qui avaient initialement bien toléré la vaccination sont morts après avoir été infectés par de vrais coronavirus. Cette réaction excessive est encore favorisée par les boosters actifs.

Les vaccinations devraient produire des anticorps contre les protéines de pointe du SARS-CoV-2. Cependant, les protéines de pointe contiennent également des protéines homologues à la syncytine, qui sont essentielles pour la formation du placenta chez les mammifères tels que les humains. Il doit être absolument exclu qu'un vaccin contre le SRAS-CoV-2 déclenche une réaction immunitaire contre la syncytine-1, sous peine de provoquer une infertilité de durée indéfinie chez les femmes vaccinées.

Les vaccins à ARNm BioNTech / Pfizer contiennent du polyéthylène glycol (PEG). 70% des personnes développent des anticorps contre cette substance - cela signifie que de nombreuses personnes peuvent développer des réactions allergiques, voire mortelles, à la vaccination.

La durée beaucoup trop courte de l'étude ne permet pas une évaluation réaliste des effets à long terme. Comme pour les cas de narcolepsie après la vaccination contre la grippe porcine, des effets à long terme ne seraient observés qu'en cas d'approbation d'urgence planifiée alors qu'il est déjà trop tard pour des millions de personnes vaccinées. Les gouvernements prévoient d'exposer des millions de personnes en bonne santé à des risques inacceptables et de les forcer à vacciner en appliquant des restrictions discriminatoires à ceux qui ne sont pas vaccinés.

Néanmoins, BioNTech / Pfizer a apparemment déposé une demande d'approbation d'urgence le 1er décembre 2020. La responsabilité scientifique nous oblige à prendre cette mesure.

SOURCE

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 > >>